Pose de prothèse à Montpellier avec réalité augmentée

Pour la première fois, les équipes de chirurgie orthopédique de la Polyclinique Saint-Roch ont procédé à une pose de prothèse du genou grâce à des lunettes high-tech. Le Docteur Pierre Etienne Moreau, chirurgien orthopédiste et spécialiste du genou et de la hanche a opéré une patiente le mercredi 30 juin grâce à la toute nouvelle technologie de réalité augmentée NextAR développée par Medacta.

Il s’agit d’une technologie qui associe à la fois l’intelligence artificielle et la réalité augmentée.

Environ trois semaines avant l’opération, les médecins font faire au patient un scanner. Ce scanner est transmis à la société NextAR et les ingénieurs vont pouvoir reconstruire un modèle virtuel en trois dimensions de l’articulation du genou du patient.

Sur ce modèle, les chirurgiens vont pouvoir planifier l’opération, c’est-à-dire déterminer la manière dont ils vont devoir poser la prothèse. La prothèse sera placée de manière personnalisée pour chaque patient comme du sur-mesure.

Au bloc opératoire, la réalité augmentée permet de faire correspondre le modèle virtuel de l’articulation du genou au genou réel du patient. À l’intérieur des lunettes, les chirurgiens auront cette modélisation 3D et pourront, à chaque étape de l’intervention, vérifier que ce qu’ils ont prévu sur le modèle virtuel s’applique bien sur le modèle du genou.

L’intelligence artificielle permet également de déterminer la position des ligaments du genou et pendant l’opération, l’étude de la cinématique du genou sera possible car l’équilibre ligamentaire dans la prothèse du genou est un élément fondamental pour le résultat de cette intervention.

Avec des gestes plus précis, cette nouvelle technologie favorise un gain de temps et un saignement moindre et favorise aussi un gain en termes de précision car le chirurgien sera sûr que ce qu’il fait correspond parfaitement à ce qui était prévu, ce qui n’est pas toujours le cas avec du matériel classique.